lesexperts

  • Luc ABALO
  • William ACCAMBRAY
  • Benjamin AFGOUR
  • Igor ANIC
  • Xavier BARACHET
  • Arnaud BINGO
  • Nicolas CLAIRE
  • Théo DEROT
  • Adrien DIPANDA
  • Cyril DUMOULIN
  • Ludovic FABREGAS
  • Dylan GARAIN
  • Vincent GÉRARD
  • Mathieu GRÉBILLE
  • Michaël GUIGOU
  • Samuel HONRUBIA
  • Nikola KARABATIC
  • Luka KARABATIC
  • Benoît KOUNKOUD
  • Romain LAGARDE
  • Yannis LENNE
  • Kentin MAHÉ
  • Dika MEM
  • Julien  MEYER
  • Timothey N'GUESSAN
  • Dylan NAHI
  • Daniel NARCISSE
  • Olivier NYOKAS
  • Thierry OMEYER
  • Westley PARDIN
  • Valentin PORTE
  • Nedim REMILI
  • Melvyn RICHARDSON
  • Cédric SORHAINDO
  • Nicolas TOURNAT

Programme



#Préparation EHF EURO 2018 - Des enseignements à tirer

En conclusion de sa préparation, l'équipe de France s'est inclinée face au Danemark par 28 à 29 (15-15). Didier Dinart devrait annoncer ce lundi en fin de matinée la liste des joueurs retenus pour le voyage en Croatie. Il communiquera ensuite jeudi soir la liste des 16 qui débuteront face à la Norvège vendredi à 20h30 à Porec, en ouverture de l'EHF EURO 2018.

L'AVANT MATCH : Après le France - Norvège de jeudi à Rouen, voici encore une affiche exceptionnelle : France - Danemark. Même s'il s'agit d'un match de préparation pas tout à fait anodin car le dernier avant l'Euro, le duel fait saliver d'avance 18 mois après la finale des J.O et une issue favorable pour Mikkel Hansen et sa bande. Le Danois est bien présent sur cette Golden League mais il est resté cantonné au banc de touche à Rouen et il ne figurait même pas sur la feuille de match samedi face à la Norvège. Est-il sérieusement blessé ou simplement ménagé ? En tout état de cause, il n'est pas du tout certain qu'il croise le fer avec ses coéquipiers du Paris SG HB cet après-midi dans l'AHA. Côté tricolore, Benjamin Afgour a intégré le groupe afin d'offrir une option supplémentaire au staff des Bleus suspendu à l'évolution de l'entorse contractée samedi soir par Luka Karabatic. Cet après-midi Julien Meyer et Dylan Nahi ne seront pas alignés.

COMPTE-RENDU :
Vincent Gérard, Valentin Porte, Dika Mem, Adrien Dipanda, Cédric Sorhaindo, Nikola Karabatic et Michaël Guigou débutent cet ultime match de préparation... ou ce qui ressemble à l'équipe qui pourrait démarrer vendredi à Porec.

Dika Mem souffle le show
Les Danois donnent le coup d'envoi du dernier match du week-end. Rene Toft-Hansen ouvre la marque et Dika Mem réplique aussitôt. Les Danois reprennent l'avantage par Morten Olsen (2-1, 3e). Pour une charge sur Casper Mortensen, Valentin Porte est le premier joueur exclu de la partie. Hans Lindberg marque sur jet de 7m mais c'est encore Dika Mem qui frappe... Et deux fois de suite. Au tour de Michaël Guigou de s'illustrer avec son premier but dans cette étape française de la Golden League. Après que les légendes aient été célébrées (Jérôme Fernandez, Bertrand Gille, Daniel Narcisse, Thierry Omeyer et Claude Onesta), d'autres joueurs légendaires font chavirer Bercy : notamment Nikola Karabatic qui a frappé victorieusement à trois reprises. Les Bleus mènent 8 à 5 après 12 minutes. Nicolas Claire puis Nikola Karabatic font trembler les  filets de Jannick Green-Krejberg pour porter la marque à 10-7 (15e). Nedim Remili est exclu pour 2 minutes et les Danois en profitent pour marquer du côté de l'aile droite, par Hans Lindberg.

De l'intensité
Hans Lindberg sévit encore sur son aile pour ramener son équipe à -1. Une formation danoise privée de son maître à jouer, Mikkel Hansen. Nicolas Tournat signe son entrée par un but. Didier Dinart pose un premier temps-mort alors que sa formation mène 11-10 mais joue en infériorité numérique depuis l'exclusion d'Adrien Dipanda. Niklas Kirkelokke réplique à Timothey N'Guessan mais les Bleus reprennent 2 buts d'avance avec le jet de 7m réussi par Michaël Guigou (13-11, 23e). Cyril Dumoulin est lancé dans l'arène. Au tour de Nikolaj Jacobsen de rassembler ses joueurs 1 minute à l'occasion d'un temps-mort. Casper Mortensen ramène son équipe à -1 et Mads Mensah-Larsen égalise (13-13, 26e).
Hans Lindberg se joue de Cyril Dumoulin pas plus en réussite que son coéquipier. Mais Nedim Remili marque deux fois coup-sur-coup. Le gardien du H sort un tir de Morten Olsen : les Bleus sont devant mais finalement hans Morten-Olsen renvoie les 2 équipes dos-à-dos avant la mi-temps (15-15).

Mads Mensah-Larsen voit rouge
Le coup d'envoi  est donné par les champions du monde en titre. Mais c'est Michael Damgaard-Nielsen qui est le premier buteur de la seconde période. Timothey N'Guessan marque d'un joli tir des 9m. Christiensen Ballind égalise  (16-16,  33e). Les deux formations se rendent coup pour coup depuis a reprise. Dika Mem et Cédric Sorhaindo mais parallèlement Niklas Landin a déjà sorti 4 ballons en 6 minutes ! Parfaitement décalé, Luc Abalo égalise (19-19, 38e) tandis que Mads Mensah-Larsen subit une exclusion de 2 minutes pour une faute sur Nikola Karabatic. Vincent Gérard se montre précieux, lui qui avait brillé ans l'AHA dans le dernier carré du Mondial 2017. Son 8e arrêt est suivi d'un tir longue distance de Luc Abalo (2 sur 2). L'équipe de France a repris l'avantage (21-20, 52e). Pour une nouvelle faute grossière sur Nikola Karabatic, Mads Mensah-Larsen écope d'un carton rouge. Kentin Mahé inscrit son premier but de la soirée, sur jet de 7m (22-20, 43e) puis son second grâce à une interception qui lui permet de frapper de 25m. (23-20, 43e).

Un match musclé
Les champions olympique en titre marquent sur jet de 7m par Hans Lindberg mais les Bleus accélèrent pour s'offrir un avantage confortable (+4) avec Dika Mem puis le capitaine Cédric Sorhaindo. Henrik Toft-Hansen se joue de Vincent Gérard (10 arrêts à 36 %). Adrien Dipanda ne finira pas la partie : il écope d'un carton rouge et rejoint Mensah-Larsen dans les tribunes avec lequel il échange un sourire complice. Timothey N'Guessan inscrit un 3e but ce soir (50 %), de quoi se rassurer avant le départ pour la Croatie. Les Bleus butent sur Niklas Landin et le Danemark se rapproche avec Morten Olsen (26-15, 52e). Timothey N'Guessan est plus percutant que lors des 2 matches précédents : il inscrit le 27e but de sa formation (27-25, 55e), son 4e ce soir. Après le 11e arrêt de Vincent Gérard, Didier Dinart pose un 2e temps-mort, à l'entrée du money-time. D'un joli tir en appui, Morten Olsen relance sa formation qui parvient ensuite à égaliser. Les Danois profitent des pertes de balle des Bleus (27-27, 56e). Nicolas Tournat se saisit d'une passe splendide de Nikola Karabatic : le jeune nantais qui sera très prochainement papa, marque le 28e but tricolore. Mais ce diable de Morten Olsen égalise (28-28). Tandis qu'il reste une petite minute à jouer, Didier Dinart rassemble sa troupe afin de boucler victorieusement ce dernier match. L'équipe de France bute sur la défense scandinave : les champions olympiques auront une balle de match. Nicolaj Jacobsen pose logiquement un temps-mort pour les ultimes consignes. Les Danois s'imposent finalement à Paris 29 à 28, sur un ultime tir de Ras Lauge.

STATISTIQUES :
FRANCE - DANEMARK 28-29 (15-15)
Arbitres : Vaidas Mazeika, Mindaugas Gatelis (LIT)

France : Dumoulin (1 arrêt / 5 tirs), Gérard (11 arrêts / 36 tirs dont 0/3 pén); Lenne, Rémili (2/3), Lagarde, Mem (5/10), N. Karabatic (5/8), Mahé (2/3 dont 1/1 pén), N'Guessan (5/9), Abalo (2/3), Sorhaindo (2/2), Guigou (2/2 dot 1/1 pén), Afgour, Claire (1/2), Dipanda 0/1), Porte (0/1), Tournat (2/2), Caucheteux - Deux minutes : Rémili, Dipanda, Porte, Tournat - Carton rouge : Dipanda

Danemark : N. Landin-Jacobsen (7 arrêts / 20 tirs dont 0/1 pén), Green (6 arrêts / 21 tirs dont 0/1 pén); Kirkelokke (2/4), M.Landin-Jacobsen, Mensah-Larsen (2/3), Mortensen (2/2), Lauge Schmidt (4/10), Zachariassen, Svan Hansen, Lindberg (8/9 dont 3/3 pén), R. Toft-Hansen (2/2), Møllgaard, H. Toft-Hansen (4/5), Olsen (4/6), Damgaard-Nielsen (0/3), Holm, Sorensen, Balling (1/3) - Deux minutes : Møllgaard, Mensah, H. Toft Hansen - Carton rouge : Mensah

DÉCLARATIONS :
Didier Dinart : Pour moi, le bilan de la Golden League est positif et cette dernière défaite n'entame pas le capital confiance de l'équipe de France. Si on compare avec la Golden League de novembre, on a pu travailler même si on reste dans un état d'urgence permanent. On a des certitudes mais il va falloir finaliser la liste. La question est de savoir si on part à seize et à dix-sept. Avant toute chose, nous prendrons en compte le bilan médical de Luka Karabatic. Cette année, on a beaucoup puisé dans la liste des 28, avec Raphaël Caucheteux et Benjamin Afgour rappelés tardivement, et on peut se féliciter que l'équipe de France possède un tel réservoir.

Michaël Guigou : Si on prend l'ensemble des trois matchs, on voit qu'il y a de quoi faire et qu'on a changé de comportement, l'investissement est le bon. On va essayer de se servir de ces trois matchs pour l'Euro, et on sera prêt à livrer un gros combat. La victoire sera difficile à aller chercher mais ce sera le cas pour tout le monde. Il va falloir montrer tous les deux jours et on sait que c'est difficile.

Nikola Karabatic : Le bilan de la préparation est positif, on a bien bossé et on a réussi à développer notre jeu. Collectivement, on a pu prendre nos repères et intégré les nouveaux dans le schéma de jeu. Ce soir, il nous manque un peu de réussite, on encaisse un tir touché, on en prend deux dans la foulée et on gère mal notre dernière attaque. Je sens bien l'équipe, on a beaucoup de potentiel, d'envie et de talent et il va falloir le prouver à l'Euro.

Dika Mem : On perd sur un dernier but et c'est dommage car on a fait la course en tête. On va continuer à bosser pendant les trois jours qu'il nous reste avant de partir. On a été moins lucide en seconde qu'en première et face à une belle équipe comme celle du Danemark, on le paye.

RÉSULTATS DE LA 2E ÉTAPE :
2e étape en France
Jeudi 4 janvier 2018 à Rouen - Kindaréna :

France - Norvège : 32-27 (15-10)
Danemark - Égypte : 37-21 (18-12)
Samedi 6 janvier 2018 à Paris - AccorHotels Aréna :

Danemark - Norvège : 25-27 (11-12)
France - Égypte : 33-23 (20-10)
Dimanche 7 janvier 2018 à Paris - AccorHotels Aréna :

Norvège - Égypte : 31-28 (17-14)
France - Danemark : 28-29 (15-15)

BILLETTERIE

LES 21 JOUEURS POUR LA GOLDEN LEAGUE : Gardiens : Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) - Julien MEYER (Chambéry Savoie HB) / Ailiers gauches : Raphaël CAUCHETEUX (St-Raphaël Var HB) - Michaël GUIGOU (Montpellier HB) - Kentin MAHÉ (SG Flensburg-Handewitt) - Dylan NAHI (Paris SG HB) / Arrière gauche : Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) / Demi-centres : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) - Nikola KARABATIC (Paris SG HB) - Romain LAGARDE (HBC Nantes) / Pivots : Benjamin AFGOUR (Montpellier HB) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Cédric SORHAINDO (FC Barcelone) - Nicolas TOURNAT (HBC Nantes) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Dika MEM (FC Barcelone) - Nedim REMILI (Paris SG HB) / Ailiers droits : Luc ABALO (PARIS SG HB) - Yanis LENNE (FC Barcelone) - Valentin PORTE (Montpellier HB)

LE STAFF : Entraîneur : Didier DINART / Entraîneur-adjoint et préparateur physique : Guillaume GILLE / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET / Relation médias : Hubert GUÉRIAU / Chef de délégation et vice-président délégué de la FFHandball : Jacques BETTENFELD / Directeur Technique National : Philippe BANA