lesexperts

  • Luc ABALO
  • William ACCAMBRAY
  • Benjamin AFGOUR
  • Igor ANIC
  • Xavier BARACHET
  • Arnaud BINGO
  • Nicolas CLAIRE
  • Théo DEROT
  • Adrien DIPANDA
  • Cyril DUMOULIN
  • Ludovic FABREGAS
  • Dylan GARAIN
  • Vincent GÉRARD
  • Mathieu GRÉBILLE
  • Michaël GUIGOU
  • Samuel HONRUBIA
  • Nikola KARABATIC
  • Luka KARABATIC
  • Benoît KOUNKOUD
  • Romain LAGARDE
  • Yannis LENNE
  • Kentin MAHÉ
  • Dika MEM
  • Julien  MEYER
  • Timothey N'GUESSAN
  • Dylan NAHI
  • Daniel NARCISSE
  • Olivier NYOKAS
  • Thierry OMEYER
  • Westley PARDIN
  • Valentin PORTE
  • Nedim REMILI
  • Melvyn RICHARDSON
  • Cédric SORHAINDO
  • Nicolas TOURNAT

Programme



#Golden League - La Norvège prend le meilleur

Malgré une belle prestation de son leader, Nikola Karabatic, l'équipe de France a été dominée par une Norvège plus appliquée. À Aarhus, les Bleus se sont inclinés 26-30 (10-13). Ils affronteront dimanche à Herning, le Danemark : un match à suivre en direct à partir de 20h15 sur beIN SPORTS 3.

L'AVANT MATCH : Vous avez manqué les quatre épisodes précédents ? La Golden League vous offre le 5e volet de la série 2017 intitulée "France - Norvège". Le champion du monde 2017 et son dauphin seront en effet opposés cet après-midi dans un match au caractère bien différent des précédents : les deux premiers duels (tour préliminaire et finale) lors du Mondial en France et les deux suivants pour la qualification à l'Euro 2018 qui a vu les Bleus s'incliner une fois à Oslo, en mai dernier, leur unique défaite de la saison. Sans réelle conséquence puisqu'à Clermont-Ferrand, l'équipe de France, avec des futurs retraités brillants - Thierry Omeyer et Daniel Narcisse - avaient remis les pendules à l'heure. Le duel cet après-midi à Aarhus n'aura pas vraiment un caractère amical à moins que les deux équipes ne dissimulent leurs options. Car les finalistes du Mondial se retrouveront le 12 janvier prochain en ouverture de l'Euro croate avec déjà l'enjeu du leadership en vue du tour principal.
La rotation des gardiens se poursuit avec ce soir l'entrée de Cyril Dumoulin associé à Julien Meyer. William Accambray est mis en réserve tandis que Nicolas Claire a été jugé apte pour rentrer dans les dix-huit.

COMPTE-RENDU : Cyril Dumoulin Michaël Guigou, Nikola Karabatic, Nicolas Claire (+ Ludovic Fabregas), Cédric Sorhaindo, Dika Mem et Valentin Porte débutent ce 2e match dans la Ceres Aréna d'Aarhus.

Cyril Dumoulin impeccable
Il aura fallu attendre cinq minutes pour l'ouverture du score : Dika Mem, après 2 échecs, bat le gardien Torbjorn Bergerud. Cyril Dumoulin assure le service après-vente avec déjà 4 arrêts lors de ces 5 premières minutes. Le Barcelonais Dika Mem fait trembler les filets avant que Christian O'Sullivan inscrive le premier but norvégien (2-1, 6e). Resté muet lors du premier match, Nikola Karabatic envoie un missile dans le but du portier norvégien. Magnus Gullerud et Kristian Bjornsen égalisent (3-3, 9e). Magnus Gullerud est le premier joueur exclu pour 2 minutes, après une faute sur Valentin Porte. La solide défense tricolore met à l'épreuve les Norvégiens. Kent Robin Tonnesen commet une faute sur Nikola Karabatic : il est exclu pour 2 minutes et Michaël Guigou réussit le jet de 7 m. Nikola Karabatic et Michaël Guigou (dans le but vide) portent le score à 6-4 pour les Bleus. La star norvégienne, Sander Sagosen, trouve la faille mais Dika Mem redonne aussitôt 2 buts d'avance (7-5, 15e). Depuis les 9m, Goran Johannessen rapproche sa formation.

Nikola Karabatic à 100 %
Kentin Mahé est entré au soutien de Nicolas Claire qui effectuait son retour sur le 40x20 après une béquille à la cuisse gauche. Par deux fois Nikola Karabatic ajuste Torbjorn Bergerud, 9-7 (18e) : c'est le 4e but du Parisien bientôt remplacé par Timothey N'Guessan. Luka Karabatic est aussi entré à la place de Ludovic Fabregas qui est pris en charge par le nouveau kinésithérapeute des Bleus, Sébastien Gautier.
Magnus Gullerud est sanctionné une 2e fois (2'). Magnus Abelvik Rod puis Sander Sagosen ramènent leur équipe à hauteur des Bleus à la 22e minute : 9-9. Cyril Dumoulin préserve la cage tricolore pour la 8e fois en 23 minutes ! Les trois échecs consécutifs de Timothey N'Guessan ralentissent la progression tricolore : du coup la Norvège prend le leadership avec son ailier gauche Magnus Jondal (10-9, 25e). Didier Dinart et Guillaume Gille réunissent leur collectif à l'occasion du premier temps-mort de la partie. La perte de balle des Bleus est bien exploitée par Sander Sagosen qui offre un +2 à la Norvège (11-9). Adrien Dipanda, entré un peu plus tôt, met fin à sept minutes sans but côté tricolore (11-10, 26e). Sander Sagosen, sur jet de 7m, positionne son équipe à +3 (13-10, 28e). Goran Johannessen est exclu 2 minutes mais les Bleus bafouillent leurs enclenchements. Il est temps que le premier acte se termine : Cyril Dumoulin réalise ses 9e et 10e parades (dont un jet de 7m de Sagosen) puis Yanis Lenne, à peine entré, est exclu 2 minutes. Heureusement Cyril Dumoulin impressionne : Magnus Sondena envoie à côté de la cage son jet de 7m à quelques secondes du buzzer. 13-10 pour la Norvège qui a passé un 6-1 en douze minutes aux champions du monde.

La Norvège s'échappe
La première offensive est conclue victorieusement par Magnus Abelvik Rod qui bat Cyril Dumoulin resté dans les bois. Nikola Karabatic est de retour sur le parquet et Nedim Rémili débute cette seconde période. Magnus Abelvik Rod et Sander Sagosen enfilent les buts et l'équipe de France est reléguée à 6 longueurs (10-16, 34e). Sander Sagosen empêche Michaël Guigou de marquer sur contre-attaque : le Norvégien est invité à sortir 2'. Nedim Remili manque ensuite le jet de 7m. Les Bleus marquent enfin par Valentin Porte qui expédie le ballon dans le but déserté par Bergerud. Nikola Karabatic (5/5) relance le collectif tricolore (12-16, 37e). L'entrée de Julien Meyer est précipitée après l'exclusion pour 2 minutes de Cyril Dumoulin. Les Bleus ont évolué près d'une minute à quatre mais Nikola Karabatic a tout de même réussi à marquer. Après 40 minutes, la Norvège mène encore largement, par 18 à 13. Michaël Guigou expédie son jet de 7m dans la cage norvégienne et comble un peu l'écart. Les Bleus sortent la tête de l'eau avec un 6e but de son maitre à jouer, Nikola Karabatic et 2 buts consécutifs de Valentin Porte (16-19, 42e). C'est encore ce dernier qui exploite admirablement une perte de balle norvégienne : 3 buts en 90 secondes et voilà les Bleus revenus à -2 (17-19, 43e). Magnus Jondal inscrit son 3e but de la soirée mais les Norvégiens sont ensuite privés de Sander Sagosen pour 2 minutes. Michaël Guigou marque mais Goran Johannessen lui donne la réplique (18-21, 45e).

Porte, Mahé et Rémili sonnent la révolte
La Norvège reprend le large après le 1er but de Tangen Elvind (18-23, 47e). Kentin Mahé marque par deux fois : les Bleus reviennent à -3 puis à -2 avec le premier but de Nedim Remili (21-23, 49e). Sander Sagosen inscrit son 6e but de la partie mais Kentin Mahé récidive pour la 3e fois consécutive. Il reste 10 minutes pour inverser la tendance. Cyril Dumoulin, brillant en 1e période, est à la peine dans le 2e acte. Magnus Jondal marque son 5e but de la soirée et renvoie les Bleus à -4 (23-27). Rappelons que les deux équipes se feront face lors du premier duel de l'Euro, le 12 janvier 2018 à Porec. Kristian Bjornsen marque après que Nedim Rémili ait manqué son un-contre-un. Michaël Guigou marque son 3e jet de 7m de la soirée : les Bleus pointent à -3 à trois minutes du terme. Timothey N'Guessan, qui avait obtenu le jet de 7m une minute plutôt, est exclu pour 2 minutes. Sander Sagosen marque son 7e but de la soirée. L'équipe de France va s'incliner pour la 2e fois de l'année, les deux fois face à la Norvège. Michaël Guigou expédie un 4e jet de 7m victorieux mais il est trop tard. Sander Sagosen exploite une nouvelle balle perdue et scelle la victoire de la Norvège par 30 à 26.

DÉCLARATIONS :
Didier Dinart (entraîneur) : Nous avions préparé ce match minutieusement. L’équipe de Norvège était déterminée et nous avons perdu des ballons simples. Nous sommes restés sur ce faux rythme et le bilan est lourd car nous avons été dominés du début à la fin. Des enseignements sont à tirer bien sûr dans les associations mises en place. C’était une rencontre poussive face à une équipe de qualité. Ce soir nous n’avons pas évolué à notre niveau.

Valentin Porte : Les Norvégiens nous ont battus sur notre jeu : défense - montée de balle. Cela m’énerve de perdre quand on ne joue pas notre jeu pendant 60 minutes. On sait que la 1e mi-temps était mauvaise mais la 2e mi-temps était meilleure. On sait sur quoi travailler. Il nous reste un match demain pour finir sur une bonne note.

Ludovic Fabregas : Nous avons bien démarré le match puis nous avons perdu quelques ballons. Face à ce genre d’équipe agressive, nous avons manqué d’efficacité et de concentration. On l’a payé sur des ballons et cela s’est traduit aussi au score. À nous de rectifier pour répondre présent demain.

Michaël Guigou : Quant on joue une équipe bien en place et qui fait bien circuler la balle… Qui a aussi la capacité de tirer de loin, d’effectuer de belles montées de balle, c’est compliqué car de notre côté nous avons manqué de prévision en attaque et dans les replis défensifs. On n’a pas seulement déjoué, on leur a laissé la possibilité de faire un match qui leur va bien.

STATISTIQUES :
A Aarhus : Norvège - France : 30-26 (13-10) - 1500 spectateurs - Arbitres : Mads Hansen et Martin Gjeding

France - Gardiens de but :
Dumoulin (58', 13 arrêts) - Meyer (2', 0 arrêt)
- Joueurs de champ : Dumoulin - Lenne - Remili (3 buts) - Lagarde - Mem (3) - Meyer - N. Karabatic (6) - Mahé (3) - N'Guessan - Sorhaindo (cap) - Guigou (6) - L. Karabatic - Fabregas - Dipanda (1) - Claire - Porte (4) - Tournat - Nahi - Exclusions temporaires : Dumoulin - Lenne - N'Guessan - L. Karabatic - Fabregas - N'Guessan - Entraîneur : Didier Dinart

Norvège - Gardiens de but : Bergerud (60', 12 arrêts) - Joueurs de champ : Barthold - Bielenberg - Sondena - Sagosen (8 buts) - Hykkerud - Myrhol - Tonnesen - Christiensen - Jondal (5) - Jakobsen - Bjornsen (cap - 4) - Gullerud (1) - Abelvik Rod (4) - O'Sullivan (2) - Tangen (2) - Johannessen (4) - Bergerud - Hanssen - Exclusions temporaires : Sagosen (2) - Tonnesen - Gullerud - Johannssen - Carton rouge : Gullerud - Entraîneur : Christian Berge

RÉSULTATS ET PROGRAMME :
- Jeudi 26 octobre à Brøndby - Brøndby Hallen :
France - Pologne : 29-15 (14-8)
Danemark - Norvège : 24-19 (12-9)
- Samedi 28 octobre à Aarhus - Ceres Arena :
Danemark - Pologne : 26-25 (11-8)
Norvège - France : 30-26 (13-10)
- Dimanche 29 octobre à Herning - Jyske Bank Boxen :
18h00 :
Pologne - Norvège
20h15 : Danemark - France

CLASSEMENT DE LA 1E ÉTAPE :
1/ Danemark 4 pts (+6) 2/ Norvège 2 pts (-1) 3/ France 2 pts (+ 10) 4/ Pologne 0 pt (-15)

LES VINGT JOUEURS : Gardiens : Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) - Julien MEYER (Chambéry Savoie HB) / Ailiers gauches : Michaël GUIGOU (Montpellier HB) - Dylan NAHI (Paris SG HB) - Kentin MAHÉ (SG Flensburg-Handewitt) / Arrières gauches : William ACCAMBRAY (Veszprem HC) - Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) / Demi-centre - arrière gauche : Romain LAGARDE (HBC Nantes) / Demi-centres : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) - Nikola KARABATIC (Paris SG HB) / Pivots : Ludovic FABREGAS (Montpellier HB) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Cédric SORHAINDO (FC Barcelone) - Nicolas TOURNAT (HBC Nantes) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Valentin PORTE (Montpellier HB) - Nedim REMILI (Paris SG HB) - Dika MEM (FC Barcelone) / Ailier droit : Yanis LENNE (FC Barcelone).

LE STAFF : Entraîneur : Didier DINART / Entraîneur-adjoint et préparateur physique : Guillaume GILLE / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET / Relation médias : Hubert GUÉRIAU / Chef de délégation et vice-président délégué de la FFHandball : Jacky BETTENFELD.