lesexperts

  • Luc ABALO
  • William ACCAMBRAY
  • Benjamin AFGOUR
  • Igor ANIC
  • Xavier BARACHET
  • Arnaud BINGO
  • Nicolas CLAIRE
  • Théo DEROT
  • Adrien DIPANDA
  • Cyril DUMOULIN
  • Ludovic FABREGAS
  • Dylan GARAIN
  • Vincent GÉRARD
  • Mathieu GRÉBILLE
  • Michaël GUIGOU
  • Samuel HONRUBIA
  • Nikola KARABATIC
  • Luka KARABATIC
  • Benoît KOUNKOUD
  • Romain LAGARDE
  • Yannis LENNE
  • Kentin MAHÉ
  • Dika MEM
  • Julien  MEYER
  • Timothey N'GUESSAN
  • Dylan NAHI
  • Daniel NARCISSE
  • Olivier NYOKAS
  • Thierry OMEYER
  • Westley PARDIN
  • Valentin PORTE
  • Nedim REMILI
  • Melvyn RICHARDSON
  • Cédric SORHAINDO
  • Nicolas TOURNAT

Programme



#Golden League - Des réglages encore à trouver

Devant 10 181 spectateurs, l'équipe de France s'est inclinée ce soir à Herning, battue par un Danemark plus conquérant 27 à 23 (15-10). L'équipe de France reviendra en piste lors de la 2e étape de la Golden League, compétition support à la préparation terminale pour l'Euro 2018 en Croatie (12 au 28 janvier). Les Bleus auront un premier rendez-vous à Rouen face à la Norvège le jeudi 4 janvier 2018 puis à Paris les 6 et 7 janvier avec l'Égypte et le Danemark.

L'AVANT MATCH : Le terrain de jeu est bien connu : ce dimanche soir à Herning, l'équipe de France retrouvera une arène où elle a brillé de mille feux. L'imposante Jyske Bank Boxen avait en effet accueilli le carré final de l'Euro 2014. Un triomphe continental, une troisième couronne sauvagement arrachée de la tête des Danois vaincus 42 à 31 dans leur public et la famille royale. Plus de trois ans après, bien que Mikkel Hansen et ses potes aient chipé le titre olympique aux Tricolores, ce match amical de la Golden League aura bien des airs de revanche pour le pays hôte de cette première étape. Vexés par leur défaite hier soir face à la Norvège (26-30), les champions du monde en titre ont bien l'intention de donner le change aux Danois qu'il n'ont pu affronter depuis la finale perdue de Rio. L'équipe de France s'appuiera sur un collectif de dix-huit joueurs : Julien Meyer et Nicolas Tournat ne disputeront pas le dernier match de l'année.

COMPTE-RENDU : Vincent Gérard, Kentin Mahé, Timothey N'Guessan, Nikola Karabatic (+ Ludovic Fabregas), Luka Karabatic, Adrien Dipanda et Yanis Lenne débutent ce 3e match dans la fameuse Jyske Bank Boxen.

Bien en place
Après 4 minutes, les deux formations sont à égalité : Adrien Dipanda, sur sa 2e tentative, réplique à Mikkel Hansen. Cette fois, c'est Timothey N'Guessan qui bat Niklas Landin sur son 2e essai. Si Mads Mensah a marqué, l'équipe de France prend les commandes du match grâce à l'interception de Kentin Mahé qui réussit son un-contre-un (3-2, 7e). Rene Toft trouve la faille tandis que le premier tir de Yanis Lenne échoue sur la barre. De l'autre côté, c'est Kentin Mahé qui bat le grand gardien danois. La défense tricolore est plus compacte qu'hier et elle met en échec l'artillerie danoise. Après 10 minutes, les champions du monde mènent 4-3. Lasse Svan égalise mais derrière c'est un tir surpuissant de Nikola Karabatic qui remet les Bleus devant. Mikkel Hansen réussit son premier jet de 7m de la soirée : il bat Vincent Gérard (5-5, 13e). Le match est très intense et les 10 181 spectateurs, connaisseurs, apprécient le spectacle livré par les acteurs, notamment lorsque Peter Balling donne l'avantage aux rouges : 6-5 (15e).

En souffrance aux jets de 7m
Préservé hier face à la Pologne, Mikkel Hansen envoie un tir en lucarne puis Adrien Dipanda fait aussi parler son bras. Les Danois possèdent un but d'avance (7-6) au moment où Ludovic Fabregas est le premier joueur exclu de la partie. William Accambray effectue son entrée après le but du pivot Toft Hansen. Ce dernier est aussi exclu dans la foulée. Kentin Mahé voit son jet de 7m détourné par Niklas Landin. Bien servi par Nikola Karabatic, William Accambray inscrit son premier but. Tout juste revenu sur le terrain, Ludovic Fabregas écope d'une nouvelle suspension pénalisante pour la suite de la rencontre. Adrien Dipanda voit son tir heurté le poteau de Niklas Landin : les Danois en profitent pour creuser l'écart avec le premier but de Magnus Landin (10-7, 21e). Les pertes de balle se multiplient : Valentin Porte et Cédric Sorhaindo viennent apporter de l'énergie. Faute sur Yanis Lenne sanctionnée d'un jet de 7m. Ce diable de Landin stoppe cette fois le jet de 7m de Nedim Remili. Exactement comme hier, les Bleus ne parviennent pas à marquer dans cet exercice. Du coup, l'écart grandit avec Mikkel Hansen qui bat de près Vincent Gérard. Nikola Karabatic fait parler son talent avec deux buts d'affilée mais les Bleus comptent encore 4 longueurs de retard (9-13, 27e). Le premier temps-mort de la partie est alors posé par Nikolaj Jacobsen. Vincent Gérard sort son 5e ballon de la soirée : Cédric Sorhaindo a répliqué à Henrik Mollgaard. Il reste 33 secondes dans ce premier acte au moment où Didier Dinart rassemble ses joueurs qui peuvent revenir à -3 (10-14, 30e). Nouvelle balle perdue, voilà qui va agacer le banc tricolore, et c'est Anders Zachariassen qui offre un matelas d'avance à sa formation : 15-10.

Écart maintenu
Le coup d'envoi de la seconde période est donné par les Danois : Cyril Dumoulin stoppe le tir de Mads Mensah. Nicolas Claire et Michaël Guigou débutent aussi ce second acte alors que Nikola Karabatic est aussi utilisé en défense.  Yanis Lenne est positionné sur l'aile droite et Valentin Porte est arrière droit. Toft Hansen marque mais Cédric Sorhaindo trouve aussi la faille (11-16, 34e). Les deux buts suivant sont marqués sur jet de 7m : Michaël Guigou réplique à Mikkel Hanssen (12-17, 36e). Après une longue période de possession, Nikola Karabatic voit son tir arrêté par Niklas Landin : idem pour Valentin Porte qui bute aussi sur le gardien danois. Nicolas Claire est récompensé par son premier but de la soirée. Valentin Porte conclut joliment une contre-attaque et Magnus Landin. L'occasion peut-être de se rapprocher un peu plus (14-18, 40e) alors que les Niklas Landin a déserté ses bois. Mikkel Hanssen (7e but) et Hans Lindberg remettent leur équipe à +6. Luka Karabatic qui fête sa 70e cape, se bagarre en défense alors que Ludovic Fabregas, exclu 2 fois coup sur coup, est sur le banc. Forcément le public danois vibre au rythme des banderilles plantées par les joyaux de la couronne.

Du travail en perspective
L'équipe de France est devancée de 7 buts alors qu'il reste 13 minutes à jouer : Didier Dinart pose un temps-mort. À la reprise, Nedim Remili marque 2 fois consécutivement mais Morten Olsen a aussi frappé (17-23, 49e). Anders Zachariassen est exclu pour 2' mais les Blues butent pour la 12e fois sur Niklas Landin (17-23, 52e). Les Bleus sont à la peine et sont désormais distancés dans ce dernier match de la saison : le 9e but de Mikkel Hansen positionne les Danois à +8 (18-25). Kentin Mahé inscrit le 18e but tricolore. Cyril Dumoulin sort le jet de 7m de Mikkel Hansen, son 5e arrêt dans cette seconde période. Dika Mem marque dès son entrée (19-25, 55e).
William Accambray, Nicolas Claire et Kentin Mahé adoucissent un peu la note d'une soirée compliquée mais pas totalement alarmante. Les Bleus s'inclinent finalement 23 à 27 face à un solide équipe danoise qui a assumé son statut de championne olympique.

Avec deux défaites de rang face à des adversaires ambitieux, les Bleus devront toutefois produire un jeu de bien meilleure qualité pour être compétitifs à l'Euro. Il faudra optimiser la préparation terminale à Rouen et à Paris qui accueilleront la 2e étape de la Golden League.

DÉCLARATIONS :
Didier Dinart (entraîneur) : Le comportement a été meilleur que la veille face à un Danemark qui évoluait à domicile. Il y avait plus d’envie mais encore des imperfections. Nous allons nous pencher minutieusement sur cette compétition avant notre rassemblement de Capbreton fin décembre, en vue de l’Euro. Sur cette 1e étape, le management n’a pas été réalisé pour gagner à tout prix car les joueurs se situent dans une période complexe et il a fallu les préserver. Mais il y a beaucoup d’enseignements à tirer car nous n’avons pas été en position de dominer nos adversaires.

Cédric Sorhaindo (Capitaine) : L’équipe est en reconstruction après les départs de Thierry Omeyer et de Daniel Narcisse. Il y a moins de cadres qu’auparavant. Il faut nous remettre au travail et trouver une certaine régularité. Chacun doit comprendre son rôle pour s’exprimer de la meilleure des façons. Nous avons connu de nombreuses pertes de balle. Nous devons apprendre de nos défaites. Nous savons maintenant quels sacrifices nous devons faire pour être compétitifs.

Nikola Karabatic : On aurait voulu gagner car nous en avons le potentiel. Nous avons commis trop d’erreurs et cela nous montre qu’il y a du boulot. Si nous ne sommes pas tous à notre meilleur niveau, on peut perdre contre la Norvège et le Danemark qui sont de très bonnes équipes. Peut-être que notre bonne prestation sur la Pologne nous a trompés et que nous avons crû que ce ferait facile derrière. Ces deux défaites nous ramènent sur terre avant l’Euro.

Kentin Mahé : Nous avons perdu à 2 reprises sur ce week-end. J’espère que ce sera un mal pour un bien. Une piqûre de rappel. Il y a un renouvellement et forcément nous avons moins d’expérience. Nous avons commis beaucoup d’erreurs techniques qui sont inacceptables.

STATISTIQUES :
À Herning : Danemark - France : 27-23 (15-10) - 10 181 spectateurs - Arbitres : Lars Geipel et Markus Helbig

France - Gardiens de but :
Dumoulin (30', 7 arrêts) - Gérard (30', 6 arrêts)
- Joueurs de champ : Dumoulin - Lenne - Remili (2 buts) - Lagarde - Mem (1) - N. Karabatic (3) - Mahé (4) - N'Guessan (1) - Sorhaindo (2, cap) - Guigou (1) - L. Karabatic (1) - Fabregas - Dipanda (2) - Claire (2) - Porte (1) - Accambray (3) - Nahi - Exclusions temporaires : Fabregas (2) - Entraîneur : Didier Dinart

Danemark - Gardiens de but : N. Landin (cap, 14 arrêts, 60') - Green - Joueurs de champ : M. Landin (2 buts) - Mensah (1) - Mortensen - Zachariassen (1) - Svan (3) - Lindberg (2) - Toft Hansen (3) - Mollgaard (1) - Hansen (8) - Olsen (2) - Damgaard - Hald - Larse - Balling (4) - Moller - Exclusions temporaires : Toft Hanssen - M Landin - Mollgaard - Zachariassen - Entraîneur : Nikolaj Jakobsen

RÉSULTATS DE LA 1E ÉTAPE :
- Jeudi 26 octobre à Brøndby - Brøndby Hallen :
France - Pologne : 29-15 (14-8)
Danemark - Norvège : 24-19 (12-9)
- Samedi 28 octobre à Aarhus - Ceres Arena :
Danemark - Pologne : 26-25 (11-8)
Norvège - France : 30-26 (13-10)
- Dimanche 29 octobre à Herning - Jyske Bank Boxen :
Pologne - Norvège : 27-31 (12-17)
Danemark - France : 27-23 (15-10)

CLASSEMENT DE LA 1E ÉTAPE :
1/ Danemark 6 pts (+10) 2/ Norvège 4 pts (+3) 3/ France 2 pts (+ 6) 4/ Pologne 0 pt (-19)

CLASSEMENT DE LA GOLDEN LEAGUE (sans les résultats de l'équipe invitée)
1/ Danemark 4 pts 2/ Norvège 2 pts 3/ France 0 pt

PROGRAMME DE LA 2E ÉTAPE :
2e étape en France
Jeudi 4 janvier 2018 à Rouen - Kindaréna :

à 18h30 : France - Norvège
à 20h45 : Danemark - Égypte
Samedi 6 janvier 2018 à Paris - AccorHotels Aréna :

à 16h45 :Danemark - Norvège
à 19h15 : France - Égypte
Dimanche 7 janvier 2018 à Paris - AccorHotels Aréna :

à 14h30 :Norvège - Égypte
à 17h00 : France - Danemark

BILLETTERIE


LES VINGT JOUEURS : Gardiens : Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) - Julien MEYER (Chambéry Savoie HB) / Ailiers gauches : Michaël GUIGOU (Montpellier HB) - Dylan NAHI (Paris SG HB) - Kentin MAHÉ (SG Flensburg-Handewitt) / Arrières gauches : William ACCAMBRAY (Veszprem HC) - Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) / Demi-centre - arrière gauche : Romain LAGARDE (HBC Nantes) / Demi-centres : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) - Nikola KARABATIC (Paris SG HB) / Pivots : Ludovic FABREGAS (Montpellier HB) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Cédric SORHAINDO (FC Barcelone) - Nicolas TOURNAT (HBC Nantes) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Valentin PORTE (Montpellier HB) - Nedim REMILI (Paris SG HB) - Dika MEM (FC Barcelone) / Ailier droit : Yanis LENNE (FC Barcelone).

LE STAFF : Entraîneur : Didier DINART / Entraîneur-adjoint et préparateur physique : Guillaume GILLE / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET / Relation médias : Hubert GUÉRIAU / Chef de délégation et vice-président délégué de la FFHandball : Jacky BETTENFELD.