lesexperts

  • Luc ABALO
  • William ACCAMBRAY
  • Benjamin AFGOUR
  • Igor ANIC
  • Xavier BARACHET
  • Arnaud BINGO
  • Nicolas CLAIRE
  • Théo DEROT
  • Adrien DIPANDA
  • Cyril DUMOULIN
  • Ludovic FABREGAS
  • Dylan GARAIN
  • Vincent GÉRARD
  • Mathieu GRÉBILLE
  • Michaël GUIGOU
  • Samuel HONRUBIA
  • Nikola KARABATIC
  • Luka KARABATIC
  • Benoît KOUNKOUD
  • Romain LAGARDE
  • Yannis LENNE
  • Kentin MAHÉ
  • Dika MEM
  • Julien  MEYER
  • Timothey N'GUESSAN
  • Dylan NAHI
  • Daniel NARCISSE
  • Olivier NYOKAS
  • Thierry OMEYER
  • Westley PARDIN
  • Valentin PORTE
  • Nedim REMILI
  • Melvyn RICHARDSON
  • Cédric SORHAINDO
  • Nicolas TOURNAT

Programme



  • Accueil | 
  • Actualités | 
  • #EHF EURO 2018 - Trois questions à Didier Dinart et à Cédric Sorhaindo

#EHF EURO 2018 - Trois questions à Didier Dinart et à Cédric Sorhaindo

Au lendemain de la victoire de l’équipe de France face à la Norvège, l’entraîneur et le capitaine de l’équipe de France se sont présentés face aux médias.

Didier, dans quel était d’esprit se trouvent les joueurs ce matin ?
Les joueurs m’ont dit qu’ils en avaient eu marre d’entendre parler de cette date butoir du 12 janvier. Ils ont été au rendez-vous de ce match face à la Norvège vraiment éprouvant avec beaucoup d’intensité et d’énergie dépensée. Ce matin, ils ont procédé à un décrassage ou à de la remise en forme afin de poursuivre ce tour préliminaire dans les meilleures conditions.

Quelle sera l’influence de cette victoire sur la suite ?
Nous avions vécu une Golden League difficile en octobre dernier alors nous avons procédé à un débriefing le 26 décembre à Capbreton. La victoire donne des certitudes mais il ne faudra pas avoir d’excès de confiance ou un manque d’humilité car cela pourrait nous jouer des tours. Avec cette victoire, les joueurs se sont rendus compte de leur potentiel et l’équipe sera menée dans la continuité, avec sérénité avec rigueur. Ce samedi matin, nous décompressons et dès la séance d’entrainement en fin d’après-midi, nous allons nous projeter sur l’Autriche.

Quelle relation entretiens-tu avec les joueurs ?

Nous travaillons en toute transparence. Les joueurs et les entraîneurs font corps : on gagne ensemble, on perd ensemble. Quand on prépare des stratégies puis qu’on voit les joueurs se sacrifier, on les accompagne dans la joie et dans la douleur. C’est pour cela que vous m’avez vu participer à la joie avec les joueurs. J’ai un rapport passionnel et fusionnel. Être proche des joueurs, c’est être proche de la performance. Le joueur a le ressenti du terrain. Tu prends note des remarques et tu les transformes en performance.


Cédric, l'équipe est-elle soulagée par cette grosse victoire en ouverture de l'Euro ?
Il y avait une très grosse attente. Bien démarrer, c'est engranger de la confiance et avoir des certitudes. On s'attendait à un gros match
et la différence s'est faite sur la détermination et l'implication. On connaît maintenant les responsabilités de chacun.

Didier Dinart a expliqué qu'il vous avait associé avec Nikola Karabatic pour la question du capitanat...
Chacun sait qu'avec Nikola nous avons une relation d'amitié qui dépasse les limites du terrain. Nous sommes complices. Il a tout pour lui et incarne l'image du Handball. Depuis 2009, au moment où personne ne croyait en moi, il m'a toujours dit de sortir de l'ombre. Ce travail dans l'obscurité, Nikola a voulu le mettre en lumière.
Cela s'est fait naturellement. J'ai la confiance du staff, des dirigeants des joueurs, maintenant je dois apprendre à devenir un bon capitaine. Les responsabilités ont été redistribuées parmi les cadres.

Quel regard portes-tu sur ton ancien coéquipier, l'entraîneur Didier Dinart ?
Il est proche des joueurs et il essaie de trouver le juste équilibre. Le rôle d'entraîneur est difficile et c'est aux joueurs d'adhérer à la philosophie afin d'avancer tous ensemble. Quand on le voit exploser ainsi à la fin du match, c'est une façon de faire retomber la pression.

CHAMPIONNATS D’EUROPE EN CROATIE : vendredi 12 au dimanche 28 janvier
TOUR PRÉLIMINAIRE - GROUPE B - POREC

- Vendredi 12 janvier : Biélorussie - Autriche : 27-26 (14-12) et France - Norvège : 32-31 (15-17)
- Dimanche 14 janvier à 18h15 : France - Autriche
Mardi 16 janvier à 18h15 : France - Biélorussie


LES 16 JOUEURS RETENUS POUR L'EURO : Gardiens : Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) / Ailiers gauches : Raphaël CAUCHETEUX (St-Raphaël Var HB) - Michaël GUIGOU (Montpellier HB) - Kentin MAHÉ (SG Flensburg-Handewitt) / Arrière gauche : Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) / Demi-centres : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) - Nikola KARABATIC (Paris SG HB) / Pivots : Benjamin AFGOUR (Montpellier HB) - Cédric SORHAINDO (FC Barcelone) - Nicolas TOURNAT (HBC Nantes) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Dika MEM (FC Barcelone) - Nedim REMILI (Paris SG HB) / Ailiers droits : Luc ABALO (PARIS SG HB) - Valentin PORTE (Montpellier HB).
LES 2 JOUEURS SUPPLÉMENTAIRES : Demi-centre : Romain LAGARDE (HBC Nantes) / Pivot : Luka KARABATIC (Paris SG HB).

LE STAFF : Entraîneur : Didier DINART / Entraîneur-adjoint et préparateur physique : Guillaume GILLE / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Sébastien GAUTIER, Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Responsable administrative et logistique : Emmanuelle MOUSSET / Relation médias : Hubert GUÉRIAU / Chef de délégation et vice-président délégué de la FFHandball : Jacques BETTENFELD / Directeur Technique National : Philippe BANA