lesexperts

  • Luc ABALO
  • William ACCAMBRAY
  • Benjamin AFGOUR
  • Igor ANIC
  • Xavier BARACHET
  • Arnaud BINGO
  • Nicolas CLAIRE
  • Théo DEROT
  • Adrien DIPANDA
  • Cyril DUMOULIN
  • Ludovic FABREGAS
  • Vincent GÉRARD
  • Mathieu GRÉBILLE
  • Michaël GUIGOU
  • Samuel HONRUBIA
  • Guillaume JOLI
  • Nikola KARABATIC
  • Luka KARABATIC
  • Benoît KOUNKOUD
  • Yannis LENNE
  • Kentin MAHÉ
  • Dika MEM
  • Timothey N'GUESSAN
  • Daniel NARCISSE
  • Olivier NYOKAS
  • Kévynn NYOKAS
  • Thierry OMEYER
  • Westley PARDIN
  • Valentin PORTE
  • Nedim REMILI
  • Cédric SORHAINDO

Programme



Didier Dinart : « C’est une philosophie »

Au lendemain de chaque match, Didier Dinart et Guillaume Gille se présentent face aux médias toujours plus nombreux pour suivre le dénouement de ce Mondial 2017. Le temps des explications, des appréciations et parfois de quelques confessions. Retour sur les temps forts de cette conférence de presse organisée ce matin dans les entrailles de l’AccorHotels Aréna.

La Norvège ou la Croatie ?
Didier Dinart : comment choisir ? Jouer face à la Croatie qui nous a battus aux J.O. à Rio ou la Norvège qui nous éliminés de l’Euro l’an passé ? Nous connaissons très bien les deux adversaires qui sont de grande qualité. Sur une finale, l’équipe se donnera tous les moyens pour gagner : il n’y aura pas de calcul à faire. L’équipe vit son histoire pleinement et nous allons seulement nous attacher à bien préparer la finale. On ne changera rien à notre procédé habituel.

Comment expliquer le bon état des troupes après 2 semaines de compétition ?

Guillaume Gille : cette compétition est bloquée au milieu d’un championnat dense, seulement cinq mois après les J.O. Naturellement, il y avait une grosse interrogation sur l’état dans lequel serait les joueurs et comment réussir à les remettre en selle. Aujourd’hui, avec un temps de jeu plus équilibré au sein du groupe, les indicateurs sont au vert. L’équipe se situe dans un bon état de forme. C’est hyper plaisant de pouvoir compter sur un maximum de nos forces. Nous allons ce vendredi à l’Insep faire divers soins. Au milieu de notre programme très dense, ce sera une véritable parenthèse que les joueurs avaient déjà bien appréciée début janvier avant le début du Mondial.

Comment annoncer à Thierry Omeyer la titularisation de Vincent Gérard pour la demi-finale ?
Didier Dinart :
sortir Titi, qui n’a jamais raté un événement majeur, ce n’est pas un moment facile. Il y une relation de confiance basée sur l’échange. Il y a eu lundi soir une discussion puis une question qui s’est transformée en affirmation. Sa première réaction fut bonne « le plus important est de gagner. » Il n’y a pas eu de négociations. Il existe une harmonie entre les deux gardiens, je les félicite. À l’image de la relation entre les joueurs et les entraîneurs, on avance ensemble et solidairement.  C’est le matin du match que Vincent a appris qu’il débuterait afin qu’il puisse se préparer.

La gestion du groupe
Didier Dinart : notre façon de fonctionner est une philosophie. Depuis que Claude m’a laissé la partie technique, il y a la volonté d’intégrer les jeunes. S’il y a énormément de pression avec une obligation de résultat, atteindre l’objectif n’est pas forcément évident. Nous poursuivons le projet initié il ya trois ans avec l’intégration des jeunes joueurs pour incorporer le groupe et s’affirmer dans la durée, à l’image de Ludovic Fabregas et de Nedim Remili. C’est la performance qui installe les joueurs et je remarque que les joueurs ne sont pas entamés physiquement. Dans des matches couperets, nous ne sommes plus là pour donner des minutes pour faire plaisir.

La joie de la qualification

Guillaume Gille : arriver en finale du Mondial est quelque chose qui a de la gueule. C’est à mettre au crédit du groupe et à l’engagement des joueurs. De notre position avec Didier, nous sommes partagés. Il faut profiter un peu du plaisir de gagner un match à enjeu et se projeter sur les stratégies à mettre en place pour nos futurs adversaires en finale.

Quels enseignements tirer de la finale perdue à Rio ?
Guillaume Gille :
une finale est un match à part. On peut être satisfait et fier de notre parcours mais cette dynamique fait place maintenant à une nouvelle dynamique qui s’appuie peu sur ce qui s’est passé auparavant.  On n’enlèvera pas la déception des joueurs qui ont ce goût amer d’avoir perdu contre les Danois mais en même temps cette médaille d’argent est magnifique.

Le risque dans quelques jours de voir le Handball retomber dans l’anonymat ?
Guillaume Gille : je n’ai pas envie de voir le verre à moitié vide. Je crois que le Handball a franchi un cap. L’engouement dont on peut jouir depuis le début, dépasse tout ce qui avait été fait auparavant. Je suis fier de voir le Handball prendre de plus en plus de place dans la sphère sportive et médiatique. Nous  sommes sur le bon chemin.

Tableau final : Les résultats et le programme
Stade Pierre Mauroy de Lille-Métropole

- Huitième de finale - samedi 21 janvier : France - Islande : 31-25 (14-13)
- Quarts de finale - mardi 24 janvier : France - Suède : 33-30 (15-16)
- Grande Halle à Albertville : Norvège - Hongrie : 31-28 (17-10)
- AccorHotels Aréna à Paris : Slovénie - Qatar : 32-30 (18-15)
- L'Aréna à Montpellier : Espagne - Croatie : 29-30 (15-17)

AccorHotels Arena à Paris
- Demi-finale - jeudi 26 janvier : France - Slovénie : 31-25 (15-12)
- Demi-finale - vendredi 27 janvier à 20h45 : Croatie - Norvège
- Places 3 et 4 - samedi 28 janvier à 20h45 :
Slovénie -
- Finale - dimanche 29 janvier à 17h30 : France -

LES SEIZE JOUEURS : Gardiens : Vincent GÉRARD (Montpellier HB) - Thierry OMEYER (Paris SG HB) / Ailiers gauches : Michaël GUIGOU (Montpellier HB) / Ailier gauche - Demi-centre : Kentin MAHÉ (SG Flensburg-Handewitt) / Arrières gauches : William ACCAMBRAY (Paris SG HB) - Olivier NYOKAS (HBC Nantes) - Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) / Demi-centres : Nikola KARABATIC (Paris SG HB) - Daniel NARCISSE (Paris SG HB) / Pivots : Ludovic FABREGAS (Montpellier HB) - Cédric SORHAINDO (FC Barcelone) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Dika MEM (FC Barcelone) - Nedim REMILI (Paris SG HB) / Arrière droit - Ailier droit : Valentin PORTE (Montpellier HB) / Ailiers droits : Luc ABALO (Paris SG HB) - LE 17E JOUEUR : Ailier droit : Yanis LENNE (Sélestat AHB)

LE STAFF : Manager Général : Claude ONESTA / Entraîneurs : Didier DINART et Guillaume GILLE / Préparateur physique : Alain QUINTALLET / Manager : Michel BARBOT / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Chef de délégation : Jacky BETTENFELD / Attachée de presse : Pauline LAMBERTINI