lesexperts

  • Luc ABALO
  • William ACCAMBRAY
  • Benjamin AFGOUR
  • Igor ANIC
  • Xavier BARACHET
  • Arnaud BINGO
  • Nicolas CLAIRE
  • Théo DEROT
  • Adrien DIPANDA
  • Cyril DUMOULIN
  • Ludovic FABREGAS
  • Vincent GÉRARD
  • Mathieu GRÉBILLE
  • Michaël GUIGOU
  • Samuel HONRUBIA
  • Guillaume JOLI
  • Nikola KARABATIC
  • Luka KARABATIC
  • Benoît KOUNKOUD
  • Yannis LENNE
  • Kentin MAHÉ
  • Dika MEM
  • Timothey N'GUESSAN
  • Daniel NARCISSE
  • Olivier NYOKAS
  • Kévynn NYOKAS
  • Thierry OMEYER
  • Westley PARDIN
  • Valentin PORTE
  • Nedim REMILI
  • Cédric SORHAINDO

Programme



Des Bleus en mode Mondial

L'équipe de France a réussi une sortie convaincante cet après-midi à Montpellier dans son dernier match de préparation, l'équipe managée par le duo Dinart-Gille s'est imposée par 33 à 26 (17-13) face à la Slovénie. De bon augure avant le premier match du Mondial 2017 mercredi (20h45) face au Brésil. Il faudra patienter jusqu'à mardi matin pour connaître la liste des 16 joueurs retenus pour la compétition.

L'AVANT MATCH : C'est dans la majestueuse Aréna de Montpellier que l'équipe de France achèvera tout à l'heure sa préparation pour le Mondial 2017. Toujours face à cette probante équipe slovène, les Bleus tenteront de se rassurer à J-3 de leur entrée en lice mercredi à 20h45 face au Brésil, dans une autre aréna plantée sur les bords de la Seine. Exactement comme à Toulouse, ni Cyril Dumoulin, ni Benoît Kounkoud, ni Dika Mem n'ont été retenus pour cet ultime match de préparation. Il apparaît donc peu probable qu'ils figurent mardi dans la sélection qui sera annoncée par le staff de l'équipe de France.

LE COMPTE-RENDU :
Le capitaine slovène Vid Kavticnik, arrière droit du MHB, a été copieusement applaudi à son entrée sur le terrain, à l'instar des ses coéquipiers qui évoluent dans l'équipe dirigée par Patrice Canayer. Tous les joueurs de l'équipe de France sont entrés sous les vivas des 8750 spectateurs, une formidable ambiance qui préfigure de l'atmosphère qui va entourer les champions du monde en titre à Paris puis à Nantes.

Excellente entame
Vincent Gérard, Valentin Porte, Nedim Remili (+ Daniel Narcisse), Luka Karabatic, Ludovic Fabregas, William Accambray et le capitaine montpelliérain, Michaël Guigou, débutent ce match dont le coup d'envoi est donné par la Slovénie, quart de finaliste des J.O. L'ouverture du score est obtenue par Valentin Porte qui bat Urban Lesjak. L'égalisation est réussie par Jure Dolenec. Michaël Guigou et William Accambray s'illustrent aussi : 3-1 (4e). L'ailier gauche slovène, Darko Cingesar, trouve aussi la faille avant que Nedim Remili ne plante aussi une flèche (4-2, 7e). William Accambray intercepte le ballon et le transmet à Nedim Remili qui réussit son un-contre-un : déjà 5-2 pour les Bleus après 8 minutes. La défense tricolore est parfaitement en place : nouveau ballon récupéré et c'est Valentin Porte qui conclut la contre-attaque. Le coach monténégrin, Veselin Vujovic, pose le premier temps-mort de la partie. Nik Heningman applique le plan proposé par son coach pour marquer à 8m : 6-3 puis 7-3 après le 2e but de Michaël Guigou. Statistique étonnante : les deux gardiens n'ont réalisé aucun arrêt après 10 minutes de jeu. Nedim Remili avait inscrit un seul but à Toulouse, il en compte déjà trois ce soir : 8-3 (11e). Le premier jet de 7m est marqué Marko Bezjak puis Vid Poteko ramène son équipe à -3 (8-5, 10e). Après le second but de William Accambray, Vincent Gérard stoppe son premier ballon : 9-5 pour l'équipe de France (14e).

Les arrières se distinguent
Blaz Janc et William Accambray animent le tableau d'affichage : il s'agit du 3e but pour l'arrière gauche du Paris SG qui joue certainement cet après-midi sa place dans les seize. La défense tricolore prend le dessus sur des Slovènes bien moins inspirés qu'à Toulouse : Nedim Remili inscrit le 11e but tricolore après la 9e perte de balle slovène. Gasper Marguc marque le 2e jet de 7m pour sa formation menée désormais 11-7. Nedim Remili soigne ses statistiques : l'ancien cristolien plante un 5e but. Gasper Marguc se présente encore face à Vincent Gérard et marque sur jet de 7m. Au tour de Michaël Guigou de se présenter à 7m : Micka doit s'y reprendre à deux fois pour marquer (13-8, 23e). Luc Abalo signe son entrée avec 3 buts consécutifs : les Bleus comptent désormais 7 buts d'avance (16-9, 26'). Borut Mackovsek trompe Vincent Gérard puis le gardien slovène est en réussite : Urh Kastelic marque de 40m puis Vid Kavticnik profite aussi de la cage désertée par Vincent Gérard (7 arrêts en 30'). Entretemps, Kentin Mahé et Borut Mackovsek ont aussi fait trembler les filets : les Bleus regagnent les vestiaires avec un avantage pas si épais (17-13) au vue de la physionomie de la 1e mi-temps.

Les Bleus changent presque tout
L'équipe de France présente un visage différent : autour de Nikola Karabatic, Olivier Nyokas, Yannis Lenne, Adrien Dipanda, Timothey N'Guessan et Cédric Sorhaindo débutent cette seconde période. Seul Vincent Gérard, devant son public, se voit offrir un temps de jeu consistant. Nikola Karabatic écope de 2 minutes : c'est le premier joueur sanctionné de la partie. Vid Kavticnik a planté deux buts mais Ludovic Fabregas, Adrien Dipanda et Kentin Mahé (sur jet de 7m) permettent à l'équipe de France de rester devant. Touché à la cheville gauche, Timothey N'Guessan doit céder sa place. Cédric Sorhaindo marque deux fois d'affilée mais les Slovènes ne renoncent pas : ils pointent à 4 unités des Tricolores (22-18, 42e). C'est au tour d'Adrien Dipanda de patienter 2 minutes sur le banc. Vid Kavticnik voit son jet de 7 stoppé par son coéquipier, Vincent Gérard (10e arrêt). Le capitaine slovène est ensuite exclu. Olivier Nyokas profite de la supériorité numérique pour marquer depuis l'aile gauche (23-18, 44e). De l'autre côté, Yannis Lenne inscrit aussi son premier but de la partie (24-19, 47e).

Rassurés
Nik Heningman réplique à Valentin Porte (25-21, 50'). Nikola Karabatic réussit sa première tentative. À moins de 10 minutes du fin de la préparation, les Bleus mènent de +5 (26-21). Les défenses sont moins compactes et le score défile avec des buts de Tilen Kodrin et de Cédric Sorhaindo (27-22, 53e). Valentin Porte puis Nikola Karabatic donnent plus d'ampleur au score avec un +7 qui assure la victoire, d'autant que Vincent Gérard stoppe un 11e ballon. Jure Dolenec profite des largesses de la défense pour aller battre Vincent Gérard. Le Nantais Nicolas Claire est lancé pour les dernières minutes de la préparation mais ses chances de figurer parmi dans la sélection semblent réduites à mois que la blessure de Timothey N'Guessan ne rebatte les cartes dans les prochaines heures. Kentin Mahé s'envole sur le flanc gauche et marque les 30 et 31e buts de sa formation (31-24, 57e). Nicolas Claire signe un très joli but, le dernier de l'équipe de France. Score final : 33 à 26.

Après une prestation brouillonne vendredi à Toulouse, les Bleus se sont rassurés à la fois collectivement et individuellement. De bon augure à trois jours du coup d'envoi de la compétition et du fameux France - Brésil qui lancera un Mondial Phénoménal.

DÉCLARATIONS :

Didier Dinart (entraîneur) : Le match est plus convainquant qu’à Toulouse où nous avions livré une prestation étriquée même si nous avions été sérieux. Depuis, nous avons procédé aux ajustements nécessaires pour entamer dès le début cette équipe slovène. William a été précieux ce soir et nous avons vu aussi quelques associations intéressantes, avec Valentin Porte et Nedim Remili en défense. Je crois que nous sommes dans des conditions optimales avant d’affronter le Brésil mercredi, une formation qui évoluera dans un tout autre registre avec une défense 1-5 très agressive.

Guillaume Gille  (entraîneur) : Nous pouvons être satisfait de cette dernière répétition générale avant de nous lancer totalement dans ce Mondial. William Accambray a été efficace et précieux en attaque, comme en défense, à l’image de toute l’équipe. On ne peut sortir personne de ce groupe là qui a répondu aux attentes et contribué à en faire un bon match de travail. Il y a même eu de très belles séquences.

William Accambray : J’adore cette salle et cette ville dans laquelle j’ai vécu 10 ans. Cela me fait plaisir de jouer le dernier match de préparation ici dans cette ambiance, devant ma famille, mes amis et un public connaisseur. Je veux montrer, aux observateurs et à mes coéquipiers, que je suis toujours là et que je fais partie des meilleurs arrières. J’ai fait ce que j’avais à faire aujourd’hui et je me suis régalé.

Cédric Sorhaindo :
Ce soir nous avons pu tester beaucoup d’associations différentes qui n’étaient pas forcément naturelles mais tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. Les coaches souhaitaient que l’équipe puisse s’appuyer sur des valeurs sûres afin de gagner en confiance.

Nedim Remili : Nous avions à cœur de réaliser un meilleur match que vendredi où n’avions pas vraiment bien joué. Ce soir en revanche tout le monde a joué et a quasiment marqué. Il fallait mettre de l’intensité et continuer à monter en puissance. Commettre des erreurs lors des matches amicaux évite de les répéter en matches officiels, c’est la force de cette équipe. À Toulouse, j’avais eu des solutions mais sans les concrétiser. Aujourd’hui, c’était mieux. Voilà, maintenant je suis très excité à l’idée de jouer un championnat du monde à 21 ans, et en plus à la maison.

Michaël Guigou : On aurait pu être devant plus largement à la fin de la 1e mi-temps qu’on n'a pas bien géré. Face à une bonne équipe de Slovénie qui s’est bien accrochée, c’était aujourd’hui un bien meilleur match de notre part.

STATISTIQUES :
À Montpellier (Aréna) : France - Slovénie : 33-26 (17-13) - 8750 spectateurs - Arbitres : I.Boualloucha et R.Khenissi
France - Gardiens de but : Gérard (60', 11 arrêts) - Omeyer (cap) - Joueurs de champ : Remili (4/6) - O. Nyokas (1/2) - Narcisse - Gerard (0/1) - N. Karabatic (2/2) - Mahé (4/4) - Omeyer - N'Guessan - Accambray (3/3) - Abalo (3/4) - Sorhaindo (3/5) - Guigou (3/4) - L. Karabatic (1/3) - Fabregas (1/1) - Claire (1/1) - Dipanda (1/1) - Porte (5/7) - Lenne (1/1) - Exclusions temporaires : Karabatic et Dipanda - Entraîneurs : Didier Dinart et Guillaume Gille

Slovénie - Gardiens de but : Skok - Lesjak (41', 4 arrêts) - Kastelic (19', 4 arrêts) - Joueurs de champ : Blagotinsek (0/1) - Heningman (3/6) - Marguc (5/7) - Kavticnik (cap) (3/5) - Janc (1/3) - Dolenec (2/2) - Cingesar (1/2)  - Poteko (1/1) - Miklavcic (0/1) - Kodrin (2/3) - Gaber (2/2) - Bezjak (1/2) - Zarabec - Mackovsek (4/7) - Lesjak (1/1) - Kastelic (1/1) - Exclusions temporaires : Blagotinsek - Kavticnik - Poteko - Mackovsek - Entraîneur : Veselin Vujovic (Mon)

Tour préliminaire :
Paris - Accorhotels aréna :

- Mercredi 11 janvier à 20h45 : France - Brésil
Nantes - Parc des Expositions - Hall XXL
- Vendredi 13 janvier à 17h45 : Japon - France
- Dimanche 15 janvier à 17h45 : France - Norvège
- Mardi 17 janvier à 20h45 : Russie - France
- Jeudi 19 janvier à 17h45 : France - Pologne

LE GROUPE : Gardiens : Cyril DUMOULIN (HBC Nantes) - Vincent GÉRARD (Montpellier HB) - Thierry OMEYER (Paris SG HB) / Ailiers gauches : Michaël GUIGOU (Montpellier HB) / Ailier gauche - Demi-centre : Kentin MAHÉ (SG Flensburg-Handewitt) / Arrières gauches : William ACCAMBRAY (Paris SG HB) - Olivier NYOKAS (HBC Nantes) - Timothey N'GUESSAN (FC Barcelone) / Demi-centres : Nicolas CLAIRE (HBC Nantes) - Nikola KARABATIC (Paris SG HB) - Daniel NARCISSE (Paris SG HB) / Pivots : Ludovic FABREGAS (Montpellier HB) - Luka KARABATIC (Paris SG HB) - Cédric SORHAINDO (FC Barcelone) / Arrières droits : Adrien DIPANDA (St-Raphaël Var HB) - Dika MEM (FC Barcelone) - Nedim REMILI (Paris SG HB)  / Arrière droit - Ailier droit : Valentin PORTE (Montpellier HB) / Ailiers droits : Luc ABALO (Paris SG HB) - Benoît KOUNKOUD (Paris SG HB) - Yannis LENNE (Sélestat)

LE STAFF : Manager Général : Claude ONESTA / Entraîneurs : Didier DINART et Guillaume GILLE / Préparateur physique : Alain QUINTALLET / Manager : Michel BARBOT / Responsable vidéo : Vincent GRIVEAU / Médecin : Pierre SÉBASTIEN / Kinésithérapeutes : Jean-Christophe MABIRE et Jacques MIQUEL / Chef de délégation : Jacky BETTENFELD / Attachée de presse : Pauline LAMBERTINI